top of page

Paire de flambeaux dit "en carquois" en bronze doré d'époque Empire-Consulat, attribuée à Claude Galle. 
La base ciselée de foudres, attributs de Zeus, la bobèche évasée ornée de feuilles d'eau. 
Claude Galle en livra une paire pour le palais de Fontainebleau en 1804. Celle-ci est inventoriée en 1807 et placée dans le salon de l'appartement du grand veneur, pavillon A.
Cette paire de flambeaux, avec la même base "aux foudres" (modèle très rare) est décrite dans l'ouvrage de Jean Pierre Samoyault, "Pendules et bronzes d'ameublement entrés sous le Premier Empire à Fontainebleau ", à la page 181.
Modèle également référencé dans le recueil d'Ernest Dumonthier, " bronzes d'éclairage et de chauffage", planche 36, n°8.

Bel état de conservation. 
Dorure d'origine avec des usures. Non nettoyés.

Époque Empire-Consulat, 1804.

Attribué à Claude Galle (1759-1815).

Dimensions :
Hauteur : 24 cm
Diamètre : 11,5 cm

Claude Galle (1759 - 1815)
Considéré comme l'un des plus grands bronziers et fondeurs-ciseleurs de la fin de l’époque Louis XVI et de l’Empire, Claude Galle est né à Villepreux près de Versailles. Il fait son apprentissage sous la direction du fondeur Pierre Foy, épousant en 1784 la fille de ce dernier. 
En 1786 il devient maître fondeur. 
A la mort de son beau-père en 1788,Claude Galle prend la direction de l’atelier, qui devient l’un des plus importants de Paris, employant près de 400 artisans. 
Galle déplace l’atelier d’abord Quai de la Monnaie (devenu Quai de l’Unité), puis, en 1805, au 60 Rue Vivienne.

Le garde-meuble de la couronne, sous la direction du sculpteur Jean Hauré de 1786-88, lui fît plusieurs commandes. 
Galle collabora avec plusieurs artisans de renom, tel que Pierre-Philippe Thomire, dont il devint le plus grand concurrent.
Il fournit la majorité des bronzes d’ameublement au Château de Fontainebleau pendant l’Empire. Il reçut de nombreuses commandes impériales, pour des lumières, boîtes de pendule, et vases pour les palais de Saint-Cloud, Trianons, les Tuileries, Compiègne, et Rambouillet. Il fournit également les palais italiens de Monte Cavallo à Rome et Stupinigi près de Turin.
Il se retire des affaires en 1813, laissant la place à son fils Gérard-Jean. 
Il décéde en 18015.

Comme pour l’ensemble de mes objets et mobilier d'art, je suis très attentive à pouvoir vous les proposer dans une valeur très basse d'estimation d'expert.

Ne mettant pas l'ensemble de mon Mobilier et Objets d'art sur mon site internet, je vous invite à suivre mon compte Instagram où vous pourrez profiter de la totalité des nouveautés: @monantiquaire
 

Claude Galle, paire de flambeaux aux foudres d'époque Empire.

€1,400.00Price
  • DIMENSIONS

    Hauteur : 24 cm
    Diamètre : 11,5 cm

  • LIVRAISON

    Sur demande, je gère pour vous la livraison en France ainsi qu'à l'international.
    Les modalités d'expédition dépendent de votre localisation. Contactez-moi afin de connaître le montant et préparer l'organisation de votre livraison.
    Je veille à ce qu'un soin tout particulier soit respecté pour un emballage et une protection adaptés à vos achats.

  • PAIEMENT

    - par carte bancaire sur le site ( paiement en ligne sécurisé ).

    - par virement: je vous fournis mes coordonnées bancaires par email sur demande.

    - par chèque ( pour les comptes domiciliés en France ).