top of page

Magnifique paire de grands candélabres en bronze ciselé doré et bronze patiné représentant deux vestales ( prêtresses de la Rome antique dédiées à Vesta, déesse romaine du foyer, de la maison, et de la famille) sur un socle en marbre rouge griotte.

Chacune d’elle, d’une très belle ciselure, en bronze à patine brune, tient dans ses mains une amphore oblongue d’où émerge un quatuor de rinceaux. 

Évoluant en volutes, ces derniers sont agrémentés chacun d’une généreuse feuille d’acanthe et d’une pampre de vigne. Deux forment des bras de lumière en se terminant par une bobèche à la base décorée de godrons. Le binet et la coupelle sont, eux, à décor de stries.

Les deux autres rinceaux s’élancent au-dessus de la tête pour se réunir sous une couronne de petites feuilles de vigne. 

Celle-ci accueille un vase aux anses en têtes de béliers , duquel se dégage la troisième bobèche.

 

Les deux vestales, dont la forme identique à celle des candélabres se trouvant dans la salle verte du Palais Catherine à St Petersbourg, également exécutés par François Rémond, reposent sur une base haute et carrée, rappelant l’esthétique d’un piédestal. 

En marbre rouge griotte, chacune d’elle dispose d’un podium en bronze doré en leur sommet et d’un contre socle à décor d’une frise cannelée en bronze doré.

Quelques anciennes restaurations et légère usure à certains endroits. Une des deux base en marbres restaurée.

 

Travail de qualité rare, dans sa belle dorure d’origine, attribué au bronzier François Rémond.

 

Époque Directoire-Consulat, fin XVIIIe siècle - début XIXe siècle.

 

Comme à mon habitude, je prends mes photos à la lumière naturelle, afin de pouvoir apprécier les objets au plus proche de leur réalité. 

Les lumières artificielles type "studios photos" transforment totalement les dorures en les magnifiant...créant bien trop souvent une grande déception chez l'acquéreur. 

 

François Rémond (vers 1747-1812) 

A l’instar de Pierre Gouthière, il est l’un des plus importants artisans ciseleurs-doreurs et fondeur parisiens du dernier tiers du XVIIIe siècle. Il débute son apprentissage en 1763 et obtient ses lettres de maîtrise en 1774. Immédiatement, son talent lui permet de se composer une riche clientèle parmi laquelle figuraient notamment certaines personnalités de la Cour. Mais surtout, François Rémond, par l’intermédiaire du marchand-mercier Dominique Daguerre, participe à l’ameublement de la plupart des grands collectionneurs de la fin du XVIIIe siècle en fournissant des caisses de pendules, des chenets, des candélabres…toujours d’une très grande qualité d’exécution et aux compositions particulièrement raffinées et novatrices qui firent sa notoriété. 

 

Ne mettant pas l'ensemble de mon Mobilier et Objets d'art sur mon site, je vous invite à suivre mon compte Instagram où vous pourrez profiter de la totalité des nouveautés: @monantiquaire

François Rémond, paire de grands candélabres fin XVIIIe siècle, ép.Directoire

€9,500.00Price
  • DIMENSIONS

    Hauteur : 61cm

    Base: 12x12 cm

  • LIVRAISON

    Sur demande, je gère pour vous la livraison en France ainsi qu'à l'international.

    Les modalités d'expédition dépendent de votre localisation. Contactez-moi afin de connaître le montant et préparer l'organisation de votre livraison.

    Je veille à ce qu'un soin tout particulier soit respecté pour un emballage et une protection adaptés à vos achats.

  • PAIEMENT

    - par carte bancaire sur le site ( paiement en ligne sécurisé )

    - par virement: je vous fournis mes coordonnées bancaires par email sur demande.

    - par chèque ( pour les comptes domiciliés en France )

Related Products