top of page

Magnifique guéridon en acajou massif reposant sur un pied central cannelé, rudenté d’asperges, se prolongeant en tripode à sabot de biche. L’ensemble repose sur des petites roulettes lui conférant une allure légère. Ce beau guéridon s’agrémente d’un plateau en marbre gris Sainte-Anne, ceint d’une galerie ajourée en laiton doré, pouvant se basculer grâce à système de loquet.

Sa sobriété et la succession de détails allant des sabots de biche, à la réserve sculptée sur le haut de chacun des trois pieds, tout comme la rigueur du système de bascule, font de ce guéridon un modèle rare.

 

Excellente stabilité. 

Belle qualité d'exécution. 

Très bon état de conservation.

 

Hauteur : 74,5 cm

Diamètre : 54 cm

LEVASSEUR Étienne (1721-1798) :

 

Né en 1721, il compta parmi les principaux ébénistes de son époque. Après avoir travaillé chez l’un des fils de Boulle, il s’installa comme ouvrier privilégié rue du Faubourg Saint-Antoine, au Cadran bleu. Proche d’un des descendants du célèbre ébéniste de Louis XIV, on lui confie fréquemment la restauration de mobilier en marqueterie de cuivre et d’écaille. En qualité de gendre de Maître ( il avait épousé une fille de l’ébéniste Nicolas Marchand ), Etienne Levasseur acquit la maîtrise le 2 avril 1767. Il bénéficia des conditions de faveur accordées aux gendres de maîtres.

Immédiatement, il reçu des commandes de la Couronne pour les châteaux de Versailles, Fontainebleau, Saint-Cloud. Le comte d’Artois le sollicita pour son hôtel du Temple, et Mesdames, filles de Louis XV, furent assidues dans leurs commandes pour le château de Bellevue.

Il exécuta des meubles Boulle, identiques aux modèles originaux, dont la qualité d’exécution aurait pu laisser croire qu’il s’agissait de meubles Louis XIV qu’il aurait restaurés. Il produisit d’autres meubles selon la technique de Boulle, dont les formes néoclassiques ne créaient plus d’ambiguïtés quant à leur auteur.

En parallèle de ses productions marquetées, Etienne Levasseur excella dans l’usage de l’acajou. Il fut l’un des premiers ébénistes de à l’intégrer dans ses productions, et notamment pour le mobilier destiné à Mesdames au château de Bellevue.

Il proposa des meubles purement Louis XVI, détaillés comme suit dans l’ouvrage « Le Mobilier Français du XVIIIe Siècle » de Pierre Kjellberg en page 576: « avec ses meubles en acajou strictement construits, à l’équilibre parfait, au dessein d’une rigueur sans faille, Levasseur se pose parfois en précurseur du style Empire ».

Son atelier resta ouvert jusqu’au règne de Louis-Philippe par succession de son fils et petit-fils.

 

Comme pour l’ensemble de mes objets et mobilier d'art, je suis très attentive à pouvoir vous les proposer dans une valeur très basse d'estimation d'expert. 

 

LEVASSEUR Etienne, Guéridon basculant estampillé en acajou d'époque Louis XVI.

€0.00Price
  • DIMENSIONS

    Hauteur : 74,5 cm

    Diamètre : 54 cm

  • LIVRAISON

    Je gère pour vous la livraison en France ainsi qu'à l'international.
    Les modalités d'expédition dépendent de votre localisation. Contactez-moi afin de connaître le montant et préparer l'organisation de votre livraison.
    Je veille à ce qu'un soin tout particulier soit respecté pour un emballage et une protection adaptés à vos achats.

  • PAIEMENT

    - par carte bancaire sur le site ( paiement en ligne sécurisé )

    - par virement: je vous fournis mes coordonnées bancaires par email sur demande.

    - par chèque ( pour les comptes domiciliés en France )

Related Products