top of page

Magnifique Fauteuil en acajou et placage d'acajou réalisé d'après le célèbre modèle de Georges Jacob pour le Garde Meuble de l'assemblée nationale en 1795.
Très bel ébénisterie de la deuxième moitié du XIXème siècle, avec un soigneux respect des détails du modèle original. 
Pieds antérieurs tournés fuselés, avec double bague à l'extrémité inférieure et moulures complexes à l'extrémité supérieure. Pieds postérieurs en sabre.
Ceinture quadrangulaire à traverses rectilignes. 
Supports d'accotoir en forme d'animal chimérique, à tête de lion sur les dés antérieurs et queue de poisson remontant vers l'accotoir. 
Raccord concave à fond creux avec palmette vers l'extrémité supérieure ; dans chaque écoinçon dégagé latéralement entre l'accotoir, le raccord et le montant du dossier, un motif floral.
Dossier ajouré avec, à mi-hauteur, une frise de palmettes et de tigettes alternées. 
Traverse supérieure large et débordante.
Assise à châssis avec un cuir noir de très belle qualité. 


Historique :
Fauteuil exécuté par Georges Jacob (1739-1814), menuisier en sièges reçu maître à Paris en 1765.
La première mention certaine de ce siège date de 1795 et l'ensemble comprend alors dix fauteuils (dont quatre dans les collections du Mobilier national, GMT 30990 et GMT 31037/1 à 3) et dix chaises (dont six dans les collections du Mobilier national, GMT 31038/1 à 6). Il est envoyé du Garde-meuble de l'Assemblée nationale au Garde-meuble national, le 13 brumaire an IV (4 novembre 1795) : "dix fauteuils en bois acajou de grande forme, dossier à planche avec camées et traverse à culots et palmettes, les accotoirs en muffle de lion, les dits sièges couverts en étoffe de crin rayé" et "dix chaises en bois d'acajou de grande forme dossier à planche avec camets et lozange au milieu du dossier, lesdit sièges couverts en étoffes de crin rayée" (Arch. nat., O2 396, p. 341).
Pour Jean-Pierre Samoyault, la composition sans canapé et la garniture en tissu de crin laissent penser qu'il s'agit des sièges d'une salle de réunion, peut-être ceux de la salle d'un des comités de la Convention. Comme cet ensemble est envoyé en même temps que le bureau de Louis XV, aujourd'hui aux Archives nationales, qui avait figuré au Comité de salut public, celui-ci se révèle le meilleur candidat. Il pourait donc s'agir de la livraison par Jacob des "fournitures de meubles et de chaises aux Comité de salut public et de sûreté générale", en thermidor an II, dont le menuisier réclame une partie du paiement le 26 vendémiaire an III (17 octobre 1794).
D'après Yves Carlier, l'origine serait plus ancienne et, au vu de la qualité et de l'originalité des pièces, il pourrait s'agir du mobilier exécuté par Jacob pour le duc de Chartres et saisi sous la Révolution : "20 fauteuils et 24 chaises, aussi de bois d'acajou, dans le genre étrusque, avec sièges de crin noir" (Rapport des commissaires Boizot, Lemonnier et Desmarest sur les œuvres d'art et objets précieux trouvés dans la maison d'Egalité, ci-devant Palais Royal", Nouvelles Archives de l'Art français, troisième série, t. 18, 1902, p. 234).
Quoi qu'il en soit, l'ensemble est envoyé le lendemain, 14 brumaire an IV (5 novembre 1795) au palais du Luxembourg pour le service du Directoire exécutif.
Présent en 1800 dans le salon du consul Le Brun, au palais des Tuileries, pavillon de Flore. Le canapé GMT 31036 est commandé à cette date pour compléter l'ensemble (Arch. nat., F13 279).
Contrairement aux trois autres fauteuils du même ensemble d'origine conserves au Mobilier national (GMT 30037/1 à 3), celui-ci n'est pas envoyé à Fontainebleau, mais au palais des Tuileries. La trace se perd ensuite.
Achat par le Mobilier national à la vente de la collection Alexandre de Paris, Paris, hôtel Drouot, mercredi 8 novembre 1995 (Pierre Cornette de Saint Cyr, commissaire-priseur ; Bernard Gomez, expert), lot n° 566. Bon n° 51351 du 13 novembre 1995.

Bibliographie:
- Jean-Pierre Samoyault, Mobilier Français Consulat et Empire, page 18.
- Lefuel (Hector), Georges Jacob. Ebéniste du XVIIIe siècle, Paris, Albert Morancé, 1923, p. 358 et p. 368-369
- Ledoux-Lebard (Denise), "The Refurnishing of the Tuileries under the Consulate", Apollo, sept. 1964, p.199-205
- Ledoux-Lebard (Denise), Le Mobilier français du XIXe siècle, 1989, p. 284, 288, 289, 292
- Samoyault (Jean-Pierre) dir., A travers les collections du Mobilier national (cat. exp. Beauvais, Galerie nationale de la tapisserie, 2000), Paris, CNAP/Mobilier national, 2000, p. 97-98
- Gautier (Jean-Jacques) dir., Sièges en société. Histoire du siège du Roi-Soleil à Marianne (cat. exp. Paris, Galerie des Gobelins, 25 avril-24 septembre 2017), Paris, Mobilier national, Montreuil, Gourcuff Gradenigo, 2017, p. 182
- Sarmant (Thierry) (dir.). Palais disparus de Napoléon : Tuileries, Saint-Cloud, Meudon. (cat. exp. Paris, Galerie des Gobelins, 15 septembre 2021 au 15 janvier 2022), Paris, In fine, 2021, p. 276

Comme pour l’ensemble de mes objets et mobilier d'art, je suis très attentive à pouvoir vous les proposer dans une valeur très basse d'estimation d'expert.

Mes objets sont pris en photo au naturel, sans passer par un studio photo. De ce fait, vous pouvez les apprécier tels qu’ils sont réellement.

Ne mettant pas l'ensemble de mon Mobilier et Objets d'art sur mon site internet, je vous invite à suivre mon compte Instagram où vous pourrez profiter de la totalité des nouveautés: @monantiquaire
 

Modèle de Georges Jacob, superbe Fauteuil en acajou. XIXème siècle.

€0.00Price
  • DIMENSIONS

    Hauteur:  96 cm
    Largeu:r   62.5 cm
    Profondeur:  56.5 cm

  • LIVRAISON

    Sur demande, je gère pour vous la livraison en France ainsi qu'à l'international.
    Les modalités d'expédition dépendent de votre localisation. Contactez-moi afin de connaître le montant et préparer l'organisation de votre livraison.
    Je veille à ce qu'un soin tout particulier soit respecté pour un emballage et une protection adaptés à vos achats.
     

  • PAIEMENT

    - par carte bancaire sur le site ( paiement en ligne sécurisé )

    - par virement: je vous fournis mes coordonnées bancaires par email sur demande.

    - par chèque ( pour les comptes domiciliés en France )

Related Products